Vous souhaitez agrandir votre maison, mais la surface au sol ne le permet pas ou ne répond pas à votre projet d’extension. Selon l’emplacement de votre demeure, le rehaussement convient le mieux. Mais à quel prix ? Quelles sont les démarches à suivre ? Que dicte la loi de faire ?

Comment se manifeste la surélévation de maison ?

La surélévation consiste à ajouter de nouveaux étages supplémentaires. De grands aménagements seront subis par la maison. Les anciennes charpentes doivent être enlevées pour être remplacées par des nouvelles. Ce projet appelle à la contribution des équipes de charpentiers et s’organise comme suit. Une équipe est dédiée à l’aménagement de l’intérieur. Une autre brigade s’occupe des travaux de finitions extérieures. L’opération ne prend pas de temps. Sans bouger de leur propriété et au bout de quelques semaines, le propriétaire accueille une nouvelle facette de sa résidence. Pour espérer obtenir un plan de surélévation de maison de qualité, il va falloir penser à une surélévation facile à aménager et agréable à vivre. Cette technique assure une aisance totale pour l’ensemble de la famille.

Comment organiser les dépenses en matière de plan surélévation de maison ?

Quel que soit le motif de la transformation : extension, agrandissement ou surélévation, l’objectif est de permettre à la propriété de retrouver une belle image. Elle doit être plus belle qu’avant, tout en rehaussant sa valeur. Pour ce faire, de nombreux travaux sont à prévoir. Il faut de ce fait considérer 3 choses importantes à savoir le volume, le design et le cachet. Ces 3 dernières années, les travaux de surélévation de maison deviennent très intéressants avec l’introduction des travaux d’isolation conformes aux normes. Ils font bénéficier un crédit d’impôt au propriétaire. Ces avantages sont conditionnés par la collaboration avec un artisan qualifié RGE utilisant de bons matériaux isolants. Les dépenses liées à l’amélioration des performances énergétiques et thermiques par la surélévation peuvent être bénéfiques pour le propriétaire. Des aides financières sont accordées par ce renforcement de l’isolation. Aussi, la contribution de ce même artisan qualifié permet de profiter d’une TVA au taux intéressant. Grâce à tous ces avantages financiers cités, le propriétaire maîtrise mieux ses dépenses et économise quelque part.

Comment appliquer la législation en matière de surélévation de maison ?

Avant de démarcher pour les autorisations administratives nécessaires, il faut se conformer au plan local d’urbanisme. Sur ce plan figure de nombreuses exigences à respecter dont la hauteur légalement acceptable. Une limite ne doit pas être surpassée. La déclaration préalable de travaux ou de permis de construire peut subsister selon le coefficient de la surface à travailler. Les règles des 20 m² s’appliquent. Le cas se présente autrement avec le rehaussement de la maison avec les combles perdus. Sous la charpente, la hauteur minimum des combles ne doit pas excéder les 2 mètres.  La hauteur des murs peut jouer sur la surface habitable. Il faut penser à renforcer l’ensemble de la charge. C’est la clé de la surélévation efficace au niveau de la toiture.

Vous cherchez à réaliser un dossier de qualité pour votre prochain projet

Summary
Review Date
Reviewed Item
Plan de surélévation de maison
Author Rating
51star1star1star1star1star